COPYRIGHT

Ce blog m'appartient. Les textes qui sont les miens aussi.
La plupart des illustrations sont prises sur le net.
Certaines photos seront les miennes.
Ne pas copier SVP.

jeudi 26 février 2015

allumer le feu



Dans l'âtre noirci par tant de flambées
De la jolie cheminée en pierres blanches,
Entre deux chenets en fonte stylés
Et ornés chacun d'un gland en laiton,
Je mets trois ou quatre feuilles de papier froissé,
Un petit tas de fines branches
Trouvées sous les bouleaux
Quand le vent est grognon.
 *
Puis sur le petit fagot
Ou sur du petit bois venant de l'atelier,
Je pose des morceaux un peu plus gros,
Puis d'autres encore plus gros,
Puis enfin une bûche de peuplier 
Ou  de bouleau,
Ou bien encore, de chêne ou de merisier,
Le bout d'une grosse planche.
*
Je craque une allumette
Pour  enflammer le papier ;
Le feu crépite dans le fagot,
Les flammes entament les bûchettes,
Le petit incendie se propage aux morceaux
Les plus gros ;
Il commence à faire bon,
Puis ensuite il fera chaud.
*
Je mets le pare feu question sécurité,
Et l'ôterai quand le feu se sera assagi ;
Les braises rouges enflammeront
D'autres morceaux de bois,
Et quelques autres bouts de planche,
Pour que la soirée
Au coin de la jolie cheminée blanche,
A l'âtre quelque peu noirci
Par tant de flambées à la veillée,
Nous fasse oublier que dehors il fait froid,
Et nous fasse penser à là où il fait chaud.

§
02.2015

10 commentaires:

  1. Un bien joli texte Claude qui nous montre que tu es maîtresse dans l'art de faire un bon feu! Ce qui demande du savoir faire... Il me semble qu'il est impossible de ne pas aimer les cheminées et un bon feu. Plus elles sont simples, plus je les aime!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je vois bien le tableau ;-)
    Une fois le feu éteint, avec un peu de poudre de cheminette, tu t'envoles au pays où il fait chaud !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ta poudre de cheminette, je prendrais bien la poudre d'escampette pour là où il fait toujours chaud.

      Supprimer
  3. Avec le froid qu'on a eu cet hiver j'aurais bien apprécié ton feu.

    RépondreSupprimer
  4. Alors, il y a les mots , la cuisine (divine sauce avec de la viande) et l'art de faire du feu dans la cheminée sans oublier le pare feu question sécurité,tout est parfait , Claude !!

    Un joli texte qui se lit à merveille à haute voix.

    RépondreSupprimer
  5. Du temps du feu dans la cheminée qu'est ce que j'ai brûlé la moquette de notre première maison !!! ici c'est du carrelage mais je ne fais plus de feu car la cheminée est mal placée et trop la flemme avec le bois... on en profite chez mon aîné qui a un poêle quand on va chez lui !!!

    RépondreSupprimer
  6. Du temps du feu dans la cheminée qu'est ce que j'ai brûlé la moquette de notre première maison !!! ici c'est du carrelage mais je ne fais plus de feu car la cheminée est mal placée et trop la flemme avec le bois... on en profite chez mon aîné qui a un poêle quand on va chez lui !!!

    RépondreSupprimer
  7. Tu peux utiliser la cendre pour la lessive !

    RépondreSupprimer