COPYRIGHT

Ce blog m'appartient. Les textes qui sont les miens aussi.
La plupart des illustrations sont prises sur le net.
Certaines photos seront les miennes.
Ne pas copier SVP.

mercredi 30 juillet 2014

Les Bouleaux



Un banc blanc,
Devenu un peu vert mousse,
Sous trois bouleaux,
Plus trois autres bouleaux
Sans rien en dessous,
Sauf une maisonnette à oiseaux
suspendue à une branche,
Font six bouleaux au fond du jardin
Curieusement près de la route,
Et au pied desquels pousse de la mousse.

Sous leur feuillage dense et bien vert
Qui pleure tel un saule,
Six troncs élancés
Aux craquelures blanches,
Aux yeux noirs
qui semblent vous regarder,
Aux trous, aux bosses,
Et aux dessins bizarres.

Sans même attendre l'automne,
Ils déversent leurs feuilles
Sur le tapis vert de la pelouse,
Ce qui d'ailleurs m'étonne.
Certaines sont déjà jaunes en plein mois de juillet,
D'autres sont encore vertes et pourtant au sol.
Déjà, ils s'effeuillent,
Elles sont tôt en déroute.

Au temps du temps des couleurs flamboyantes,
La pelouse devient une jolie moquette
De feuilles jaunes et marrons,
Sous laquelle poussent quelques champignons,
Dont parfois je fais la cueillette,
Seulement des bolets,
Laissant les paxilles s'enrouler
Et ceux rouges à pois blancs aux mouches.

Lorsque sous le pied, elles deviennent craquantes,
Les feuilles d'automne
Sont ramassées
Au râteau
Et à la pelle,
Emportées dans une brouette de maçon,
Pas très belle.
Elles iront fumer la terre du potager.
En ce moment, elles sont aspirées
Par le tondeur à gazon.

Un des six bouleaux
Accueille chaque année
Un couple de pigeons,
Walter et Yvonne,
Qui après avoir batifolé dans les branches,
Donnent naissance
A un ou deux bébés pigeonneaux.

***

Je ne me suis pas trop cassé le ciboulot
Pour écrire sur ces arbres,
Car je ne possède pas les armes
Pour écrire plus finement,
Plus poétiquement ;
Que voulez vous,
je n'ai point du poète l'aisance
Pour que mes vers et mes rimes fassent mouche.

Juillet 2014

13 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Claude.
    J'ai cru entendre...

    Non, je dois lire!
    Notre berrichonne
    Il n'y a pas dire
    Chantonne

    Bisous A + :))

    RépondreSupprimer
  3. ✿ ✿ Merci chère Claude pour ce poème !

    Quel plaisir de lire tes mots ! C'est très beau !

    Ces bouleaux voient donc les amours de Walter et Yvonne ! ça leur fait un beau spectacle, en plus du passage de la tondeuse, des bolets, et de la naissance des pigeonneaux ! Ils ne s'ennuient pas ces bouleaux dans ton beau jardin !!!

    GROSSES BISES D'ASIE jusqu'à toi belle poétesse !!!! 。♡♡彡
    ☆ ★ ☆

    RépondreSupprimer
  4. une pause avant le lever de mes troupes...pour écouter tes arbres raconter leur vie, le chant de tes oiseaux et le plaisir de lire tes poèmes
    peu importe les rimes c'est le rythme qui me séduit
    bravo Claude
    bonne journée et bises

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour l'agréable promenade sous les bouleaux...

    RépondreSupprimer
  6. Bouleaux, râteau, pigeonneaux
    pas de souci, Claude, ça rime ;-)
    Effectivement, les paxilles enroulées c'est toxique !
    Bises et belle journée ensoleillée

    RépondreSupprimer
  7. Rimes, rythme, mots et sentiments , qui poétisent le quotidien!

    RépondreSupprimer
  8. Boonjour Claude, Mais quel beau poème ! c'est bucolique, langoureux, bougrement bien observé et l'on peut t'y découvrir un peu comme à l'intérieur de l'écorce d'un arbre, fu-ce un Bouleau ... j'adore ce passage "Au temps du temps des couleurs flamboyantes,
    La pelouse devient une jolie moquette
    De feuilles jaunes et marrons," Charmant !

    RépondreSupprimer
  9. J'aime ton lieu aux six bouleaux et ton poème qui sait dire simplement et justesse ta vie avec eux !

    RépondreSupprimer
  10. ✿✿º°。 Coucou Ma Belle !

    C'est avec plaisir que je viens me promener sous vos bouleaux ! Tes mots me guident et j'adore ton joli poème !

    GROS BISOUS d'Asie jusqu'à toi et bonne fin de semaine ≧^◡^≦

    RépondreSupprimer

  11. Bonjour, claude.

    Vos œuvres sont embrassés dans votre douceur.
    Et doux messages charmes mon coeur.

    La prière pour tous la paix.
    Je vous souhaite tout le meilleur.

    Passez une bonne journée. Du Japon, ruma ❀

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Claude, je reviens avec joie sous les bouleaux en ésperant que tu as passé un bel ete meme si la météo ne fut pas à la hauteur. à bientot !

    RépondreSupprimer
  13. ☼ ☀ ☼ ☀
    Un petit coucou sur ton blog de poésie que j'aime tant !

    GROS BISOUS d'ASIE
    Bonne journée chère Claude !
    ☼ ☀ ☼

    RépondreSupprimer